Skip to content

3 grandes leçons pour entrepreneurs en herbe

mai 21, 2020 By: Luna Yu

This post is also available in: English (Anglais)

Au cours des trois derniers mois, mon entreprise s’est butée à bon nombre de nouveaux défis et nous avons été forcés de nous attaquer à de vieux problèmes qui avaient été glissés sous le tapis. Cela m’a portée à réfléchir sur les grandes leçons que j’ai pu tirer. J’espère que cela vous aidera à éviter les mêmes écueils.

Sans vision, un navire en croissance se perdra en mer

Lorsque j’ai débuté, je n’avais aucune idée du type d’entreprise que je voulais bâtir. J’ai eu la chance de trouver une équipe extrêmement talentueuse et acharnée, qui allait sans cesse de l’avant et qui réglait les problèmes à mesure qu’ils se présentaient. Au fil du temps, notre équipe et nos priorités ont gagné en importance. Cependant, un manque de vision a apporté une certaine confusion au cours du dernier trimestre. Nous n’avions aucune étoile polaire pour nous guider dans notre prise de décisions.

En dernier recours, notre équipe a constaté que nous ne pouvions plus continuer, à moins de trouver d’abord cette vision. Et c’est ce que nous avons fait — nous nous sommes réunis et nous avons élaboré une vision conjointe que nous partagions tous et pour laquelle nous étions tous prêts à nous battre. Cela a permis non seulement d’améliorer la confiance au sein de l’entreprise, mais aussi de faciliter la prise de décisions.

Parfois, l’inaction est pire que de faire la mauvaise action

Aux alentours de juillet 2019, nous avons eu d’importants problèmes avec nos principaux jalons. J’ai tenté de soupeser toutes les options et tous les résultats, et j’ai constaté qu’il était très risqué de reporter les projets qui progressaient en parallèle. Paralysée par la crainte, j’hésitais à me décider. Je n’ai tout simplement rien fait. C’était difficile pour nos employés, qui travaillent fort, mais qui étaient confrontés à des directions.

Ce n’est qu’en décembre que j’ai compris que le stress de l’équipe était un résultat direct de mon inaction. Depuis ce temps, nous avons fait plus de progrès au cours du dernier mois qu’au cours du dernier trimestre, retranchant les projets qui étaient secondaires et concentrant les efforts de chacun sur ceux qui étaient les plus importants.

S’engager sans cesse à viser la lune

Souvent, nous entendons la phrase « visez la lune, même si vous échouez, vous serez parmi les étoiles ». Je croyais que cela voulait dire « fixez-vous des objectifs ambitieux et qu’importe si vous ne les atteignez pas ». Avec cela en tête, nous n’arrivions jamais à atteindre nos objectifs irréalistes en 2018. En 2019, je suis allée vers l’autre extrême, soit de fixer des objectifs beaucoup trop modestes, de peur d’être déçus si nous ne les atteignions pas. Au cours du dernier trimestre, il est devenu évident que cela ne fonctionnerait pas.

Depuis ce temps, nous avons établi un nouvel ensemble de protocoles qui ont ajouté une responsabilisation, une supervision et une clarté en vue de l’atteinte d’un objectif. Je commence à comprendre que ce qu’il me manquait, c’était l’engagement sans fin à « viser la lune » et pas seulement de fixer l’objectif. Quel que soit le résultat de ce scénario, l’exercice sur l’engagement a été extrêmement bénéfique, tant pour notre croissance immédiate qu’à long terme.

À travers tout cela, je ne peux être plus reconnaissante pour notre équipe. Ils ont été braves lorsque j’étais effrayée, ils n’ont jamais reculé devant les défis, ils ont été convaincus que nous pouvions devenir plus forts face à l’adversité.

Categories
Luna Yu